Votre panier est vide  Votre compte

Du 'French bashing' dans les journaux anglais

L'ambassade de France à Londres fait la guerre au "French bashing." (http://www.lefigaro.fr/international/2014/01/15/01003-20140115ARTFIG00315-l-ambassade-de-france-a-londres-fait-la-guerre-au-french-bashing.php)

Voilà un article que j'ai découvert sur LeFigaro.fr et qui m'a particulièrement marquée. En tant que Patriote, je me devais de publier un billet à ce sujet.

Il convient tout d'abord d'en saisir le terme principal issu de l'anglais, 'bashing'. On pourrait le traduire en français par 'lynchage médiatique'. Effectivement, nos amis anglais ne se gêneraient pas pour se moquer allègrement de nous. Nous avions déjà eu connaissance d'un article d'une journaliste américaine décrivant notre pays de manière assez grossière puisque, même si elle écrivait quelques vérités, on pouvait déplorer plusieurs clichés (http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/la-chute-de-la-france-vue-par-le-magazine-americain-newsweek-05-01-2014-3464019.php). En outre, elle regrettait qu'il n'y ait pas de mot français pour "entrepreneur". Bref, elle semblait visiblement bien renseignée sur ce qu'elle avançait... !!

Quand ce n'est pas les Américains, les Anglais prennent le relais. Economie, imposition, administration, tout y passe. D'accord, nous ne sommes pas dans une période des plus favorables au niveau économique. D'accord, en ce moment, la situation de notre Président peut prêter à sourire, voire à bien rigoler, on en conviendra tout à fait. Oui, en France on aime les vaudevilles. Toutefois, bien que s'appuyant, hélas, sur de réels constats, ces journalistes prennent un malin plaisir à envenimer les choses. Par conséquent, en bonne Patriote, je me dois de défendre ma patrie. Alors voilà, je ne vais pas moi non plus me gêner pour me moquer d'eux. La réplique du Daily Telegraphs osant dire que nous faisons concurrence aux Anglais en matière de vin et de fromage m'a valu un bon fou rire !! Ils ne manquent pas d'air (et pourtant ça souffle fort chez eux) pour oser se mettre au même niveau que nous dans le domaine de la gastronomie ! Quel humour ! Si on fait les comptes, c'est quand même 1600 fromages différents fabriqués en France contre seulement une cinquantaine outre-Manche. Leur cheddar ne pèse pas lourd à côté de notre camembert. Les Anglais seraient-ils tout simplement jaloux de leurs voisins d'Outre-Manche ?! On ne pourrait pas les blâmer. L'hiver sur leur île, il fait nuit à 15h et l'été, le thermomètre dépasse difficilement les 20°C. Combien de "Roastbeefs" viennent s'installer dans nos campagnes tous les ans ? Fuiraient-ils le pays du mauvais goût pour enfin apprendre à savourer la vie ?!

En fait, il ne s'agit que d'une vieille histoire de deux pays ennemis pendant si longtemps qui continuent à se faire la guerre... de manière bien plus douce, pour finalement nous donner l'occasion de nous esclaffer et de nous rappeler que de ces deux pays, nous sommes nés dans le meilleur !

français anglais pays France Patriote journaliste gastronomie

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire