Votre panier est vide  Votre compte

Billets de rose-

Du 'French bashing' dans les journaux anglais

L'ambassade de France à Londres fait la guerre au "French bashing." (http://www.lefigaro.fr/international/2014/01/15/01003-20140115ARTFIG00315-l-ambassade-de-france-a-londres-fait-la-guerre-au-french-bashing.php)

Voilà un article que j'ai découvert sur LeFigaro.fr et qui m'a particulièrement marquée. En tant que Patriote, je me devais de publier un billet à ce sujet.

Lire la suite

Qui parle encore français sans faire de fautes ?

Je commence à me poser sérieusement la question. Passons sur les fautes entrées malheureusement dans le langage courant -mais qui reste familier-, comme le machin "à" untel qui remplace trop souvent le "de". Aujourd'hui, les fautes de français sont omniprésentes : dans les documents de travail, dans les publicités, à la radio, et même dans les livres. On entend "des fois" à tire-larigot, on va "sur" Paris, comme un parachutiste prévoyant son vol, on discute "que" lorsqu'on devrait discuter "de", bref, cela devient tout simplement insupportable à entendre pour les amateurs de la langue française. 

Lire la suite

Six chômeurs attaquent Pôle Emploi en justice

Chacun entend tirer profit de Pôle Emploi à sa manière. Il y a ceux qui demandent à ce qu’on leur communique régulièrement des offres d’emploi, ceux qui recherchent une formation, ceux qui attendent sagement leur petit pécule chaque mois… Bref, on pouvait croire que la liste s’arrêtait là. 

Lire la suite

Django Django, une révolution musicale !

La musique, un de nos sujets de prédilection avec Stephen tant nous l’apprécions.

Aujourd’hui, je vous présente un groupe que nous avons découvert l’année dernière, en 2012. Un groupe incroyable de créativité et d’originalité. Si, malheureusement pour vous, vous n’en avez encore jamais entendu parler, je vais tout de suite y remédier grâce au blog Patriote ! Rigolant

Lire la suite

Epreuves du Bac : une mère tente de se faire passer pour sa fille !

Les actualités, en cherchant bien, réservent parfois leur lot de surprise. Quelle ne fut pas la mienne en lisant cet article évoquant le subterfuge d’une lycéenne de Paris pour réussir une épreuve du Bac sans y participer : y faire participer sa mère de 52 ans à sa place !

Lire la suite